Fondation Louis Cadic – Sainte-Anne d’Auray

Restauration des bâtiments de l’Académie de musique et d’arts sacrés (ADMAS).

Patrimoine | patrimoine
Ouest | ouest
  • Montant total des travaux : 10 millions d’euros
  • Reste à financer par le mécénat : 2 millions

Le contexte

Sainte-Anne d’Auray est un lieu de pèlerinage illustre en Bretagne depuis les apparitions de Sainte-Anne en 1623. C’est aussi un haut lieu de la culture bretonne. Le site comprend la Basilique et l’Académie de Musique et d’arts sacrés (ADMAS) qui accueillent notamment une école de musique axée principalement sur le chant chorale, l’orgue et la bombarde.


Le projet de mécénat

En 2012, la mairie, propriétaire de la basilique, et l’ADMAS, centre culturel, ont impulsé un vaste projet de restauration du sanctuaire, soutenu par l’État, le Diocèse de Vannes et les collectivités territoriales. Pour financer la part manquante et finaliser la restauration de l’ADMAS, ils ont créé la Fondation Louis Cadic qui permet de recevoir des dons privés.

Les missions de France Mécène

  • Collecte de fonds
Retour aux projets
Top